Jean-François Méthot | Collège universitaire dominicain
Jean-François Méthot

Jean-François Méthot

Professeur, Faculté de philosophie
T 613-233-5696 ext 323
jf.methot@dominicanu.ca
Bureau : 323

La philosophie est une aventure extraordinaire qui nous offre un vaste territoire à explorer avec les autres, comme si celui qui y séjourne assez longtemps finit, par la force des choses, à devenir un guide.

Je m’intéresse à plusieurs aspects de la philosophie, à commencer par la philosophie du langage que concernait ma thèse de doctorat à l’Université d’Ottawa (1993) « Qu’est ce que le récit ? Herméneutique et sémiotique à l’épreuve de la grammaire philosophique de Wittgenstein ». Cette recherche sur le sens -recherche du sens m’a donné une orientation, une approche en philosophie.

J’enseigne la philosophie depuis 1987. J’ai d’abord donné les cours d’Éthique de l’ingénierie et d’Éthique des affaires à l’université d’Ottawa. Puis, je suis devenu chargé de cours au CUD, en 1989, pour les cours de Logique et de Philosophie des sciences. Lorsque je suis devenu professeur régulier en 1992, des fonctions administratives se sont ajoutées à mes fonctions professorales; j’ai été directeur du Département de philosophie, doyen de la Faculté de philosophie, vice-président à l’administration et vice-président aux études. Étant devenu professeur titulaire, je me consacre maintenant à la recherche, à l’enseignement et à la direction de thèses.

Mes domaines de spécialisation, outre la philosophie du langage, sont l’épistémologie et l’éthique appliquée. Je suis venu à ce domaine grâce au cours d’éthique que j’ai donné à l’Université d’Ottawa et à mes nombreuses années de collaboration au Programme d’éthique de la Défense, du Ministère de la Défense du Canada, expérience qui s’est avérée des plus enrichissantes. Je m’intéresse aussi à la philosophie moderne, en particulier à celle de Descartes et ses stratégies narratives au regard de son idéal de méthode géométrique, en cela, un travail de déconstruction.

J’ai eu l’honneur de diriger plusieurs thèses de Maîtrise et de Doctorat au CUD dans les domaines de l’éthique, de la philosophie du langage et de l’herméneutique. Je crois avoir bien guidé et défendu mes étudiants et mes étudiantes.

Cours enseignés dans le passé:
  • Philosophy de la culture
  • Épistomologie
  • Descartes

Livre

La communauté franco-ontarienne, Un peuple, ses droits et son destin, (dir. avec Marc Cousineau), Collection Fleur-de-trille, Institut franco-ontarien, 2001.

 

Chapitres

‘Traditional’ vs ‘Post-Modern’ History: The Contribution of Narrative”, dans Sweet, W., The Philosophy of History: A Reexamination, Ashgate Publishing Co., pp. 223-233.

« Wittgenstein and Jaspers on the Demarcation Between Science and Philosophy », dans Karl Jaspers’ Philosophy : Rooted in the Present, Paradigm for the Future, R. Wisser et L.H. Erlich, Dir. Königshausen & Neumann, 2003.

“Philosophical Therapy and Narrativity”, in Hintikka, J. et Puhl, K., Collected Papers of the 17th International Wittgenstein Symposium, Austrian Ludwig Wittgenstein Society, Kirchberg Am Wechsel, Autriche, 1994.

 

Articles - Avec comité de lecture

« La tolérance est-elle une vertu épistémique? », in Science et esprit, 64, 1, (2012), pp. 15-24.

« Embrayages narratifs en philosophie cartésienne » in Dialogue, 49, (2010), pp 547-559.

 

Comptes rendus

Charles, Sébastien et Syliane Malinowski-Charles, éds. Descartes et ses critiques, Renaissance et réforme, (no. 38:1, hiver 2015).