Michel Gourgues o.p. | Collège universitaire dominicain

Vieux livres

Michel Gourgues o.p.

Michel Gourgues o.p.

Professeur, Faculté de théologie
T 613-233-5696 poste 329
michel.gourgues@udominicaine.ca
Bureau : 329

J’ai depuis un moment dépassé ce qui est l’âge habituel de la retraite dans la plupart des universités. En attendant la personne qui me succédera, j’ai la chance de pouvoir continuer d’enseigner le Nouveau Testament, dont l’approfondisssement m’a toujours passionné. Principalement ici, au Collège universitaire dominicain, comme professeur régulier de la Faculté de théologie à Ottawa, et depuis autant d’années comme professeur invité à l’Institut de pastorale des Dominicains à Montréal.

Le privilège m’a encore été fait d’être professeur invité à l’École Biblique de Jérusalem, où j’ai reçu une part de ma formation initiale en exégèse. Depuis 2014, je participe au projet de recherche international BEST (La Bible en ses traditions) dirigé par l’École, par mon travail sur la traduction, le commentaire et la réception de trois lettres du Nouveau Testament, les deux lettres à Timothée et la lettre à Tite. À plus de dix reprises, j’ai dirigé, depuis Istanbul jusqu’à Athènes, le voyage d’études bibliques organisé à tous les deux ans par la Faculté de théologie du Collège en Turquie et en Grèce.

Tout en assurant depuis 1976 un enseignement sur les trois grandes traditions du Nouveau Testament – en alternance : Paul, les évangiles synoptiques, Jean – les circonstances m’ont amené à travailler particulièrement et à diriger des mémoires de second cycle et des thèses doctorales sur ce qu’on pourrait appeler les deux extrémités du témoignage néotestamentaire, le commencement et la fin : d’une part, les témoignages les plus primitifs de la foi chrétienne, tels que repérables à travers les formulaires pré-pauliniens  (hymnes, credos, kérygme); d’autre part, à l’autre extrémité, les témoignages les plus récents, tant du corpus épistolaire (les deux lettres à Timothée, la lettre à Tite) que du témoignage évangélique (le quatrième évangile).

Appelé à diverses reprises à occuper des postes d’administration et de direction au sein du Collège, j’ai toujours eu la chance, vu le caractère spécialisé et la taille réduite de notre institution, de continuer à exercer des activités académiques d’enseignement, de recherche et de publication et, en tant que dominicain, des activités dans la ligne de la prédication en gardant contact avec la vie de communautés d’Église.

La tâche de directeur du Comité de rédaction de Science et Esprit, revue spécialisée en philosophie et en théologie publiée sous la responsabilité du Collège, mobilise une autre part de mon temps tout en me permettant d’élargir mes intérêts, de même que mes activités en tant que membre du Comité de rédaction de la Revue Biblique publiée par l’École Biblique et Archéologique de Jérusalem.

Cours enseignés dans le passé:
  • Nouveau Testament I : Paul et ses lettres
  • Nouveau Testament II : les évangiles synoptiques
  • « Comme une source d’eau vive » : l’Esprit Saint dans saint Jean
  • « Soit que je vive, soit que je meure » : la foi à l’épreuve de la fragilité de la vie. Le témoignage de s.Paul
  • La miséricorde : mode d’emploi. Le témoignage de Luc
  • L’évangile et la première lettre de Jean : semblables et différents
  • Initiation au grec biblique

 

Séminaires d’études supérieures :

  • « Quand vous priez… » : le Pater et ses priorités
  • Les Béatitudes ou le bonheur paradoxal
  • Paul et ses disciples : les épîtres pastorales comme témoins d’un nouvel àge de la foi

Volumes

« Né uomo né donna ». L'atteggiamento del cristianesimo delle origini nei confronti della donna, coll. « Parola di Dio. Seconda serie », Roma, San Paolo Edizioni, 2014, 21 x 14,5 cm, 176 p., ISBN 978-8821591068.

« Ni homme ni femme ». L’attitude du premier christianisme à l’égard de la femme. Évolutions et régressions (Coll. « Lire la Bible », 175). Paris, Cerf; Montréal-Paris, Médiaspaul, 2013, 163 p.

 

Articles dans des revues scientifiques   

« ''Ni Juif ni Grec, ni esclave ni libre, ni mâle et femelle" (Ga 3,28). Sur une contribution de la première génération chrétienne à une affirmation des droits humains », Science et Esprit, 69 (2017), p. 241-262.

« Sur les demeures d’éternité. Le témoignage du Nouveau Testament », Lumen Vitae, 71 (2016), p. 271-282.

« Jesus’s Testimony before Pilate in 1 Timothy 6 :13 », Journal of Biblical Literature, 133 (2016), p. 639-648.

« La tierra para los mansos (Mateo 5,4). Un Horizonte Paradójico », AnáMnesis, vol. 24, no 48 (2014), p. 35-45.

« Nada más el Kerigma. La lectura lucana del signo de Jonás (Lc 11 :29-32) », AnáMnesis, vol. 24, no 47 (2014), p. 1-20.

«''Despierta, tú que duermes…" (Ef 5 :14) : de la evocación de la Pascua bautismal, a la motivación parenética », AnáMnesis, vol. 23, no 46 (2013), p. 9-29.

« Los Poderes en Via de Institucionalización en las Cartas Pastorales”, AnáMnesis, vol. 22, no 43 (2012), p. 1-29.

 

Contributions à des ouvrages collectifs

« Les formes pré-littéraires, ou l’Évangile avant l’écriture », dans Bernard POUDERON et Enrico NORELLI (dir.), Histoire de la littérature grecque chrétienne des origines à 451. II. De Paul de Tarse à Irénée de Lyon, 2 e éd., coll. « L’âne d’or ». Paris, Les Belles Lettres, 2016, p. 221-237.

« L’amour mutuel comme facteur d’identité des disciples de Jésus en Jn 13,35 et 15,14.17 : un écho de 1 Jn? », dans André GAGNÉ, Alain GIGNAC, Gerbern OEGEMA (éds), Constructing Religious Identities during the Second Temple Period,. Construction des identités religieuses à l’époque du Second Temple. Festschrift for Jean Duhaime on the occasion of his 68 th Birthday, coll. « Biblical Tools and Studies », 24. Leuven, Peeters, 2016, p. 189-207.

« Les échos du discours d’adieu dans les récits johanniques de christophanie pascale », dans Joseph VERHEYDEN, Geert VAN OYAN, Michael LABAHN, Reimund BIERINGER (eds.), Studies in the Gospel of John and its Christology. Festschrift Gilbert van Belle, coll. « Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium », 265. Leuven – Paris – Walpole MA, Peeters, 2014, p. 485-499.

« Les formes prélittéraires, ou l’Évangile avant l’écriture », dans Bernard POUDERON (dir.), Histoire de la littérature grecque ancienne, t. 2 : De Paul à Irénée de Lyon, coll. « Initiations aux Pères de l’Église », Paris, Cerf, 2013, p. 265-282.

« Qui est l’Esprit Saint dans l’évangile de Jean ? », dans Emmanuel PISANI (dir.), 100 questions sur Dieu, Perpignan, Éditions Artège, 2012, p. 53-60.

« En quoi l’évangile de Jean est-il différent des trois autres? », dans Emmanuel PISANI (dir.), 100 questions sur Dieu, Perpignan, Éditions Artège, 2012, p. 135-143.

« ''Qui ne croira pas sera condamné''; (Mc 16,16) : Sur la déclaration surprenante de la finale de Marc », dans Geert VAN OYEN – André WÉNIN (éds.), La surprise dans la Bible. Hommage à Camille Focant (BETL, 247), Leuven, Paris, Walpole MA, Peeters, 2012, p. 259-275.

« Les pouvoirs en vie d’institutionnalisation dans les épîtres pastorales », dans Didier LUCIANI et André WÉNIN (dir.), Le Pouvoir. Enquêtes dans l’un et l’autre Testament, coll. « Lectio Divina », 248. Paris, Cerf, 2012, p. 289-323.