Le problème de l’individuation dans la philosophie médiévale tardive | Collège universitaire dominicain

Un individu est-il métaphysiquement primitif? Est-ce qu’il nécessite aucune explication? Socrate est-il un individu «par lui seul»? La réponse à ces questions détermine si l'on prend la voie classique (via antiqua) ou la voie moderne (via moderna). Il sert également en métaphysique de clé de voûte aux querelles des universaux et au problème de la connaissance. À la suite de leurs homologues grecs et arabes, les latins ont débattu vigoureusement pendant des siècles la question de l'unité individuelle. Ce cours se concentrera sur l'interprétation et l'évaluation des arguments de Thomas Aquinas, de Duns Scot, de Guillaume d'Occam et de Francisco Suárez. En conséquence, il considérera le problème de l'individuation comme une conversation animée et continue entre auteurs de différentes époques sur des questions qui continuent à nos jours.

Crédits: 
3
Langue: 
Bilingual - Bilingue
Faculté: 
Philosophie
Professor: 
Session: 
Automne
Time: 
mardi, 13h30-16h20
Room Number: 
202
Année universitaire: 
2019-20
Niveau: 
d'études supérieures
Cote de cours: 
DPHY 6621
Programme: 
Doctorat en philosophie