«Mon âme est triste jusqu’à la mort» | Collège universitaire dominicain

Qualifier la tristesse de Jésus constitua un défi fécond pour plusieurs théologies de l’Incarnation, du martyre ou de la Passion, spécialement en Occident. Le séminaire étudiera la réception multiforme de la parole du Christ à Gethsémani : «Mon âme est triste jusqu’à la mort» (Mc 14,34), chez Augustin d’Hippone, Thomas d’Aquin, Thomas More et John Henry Newman. Après avoir élucidé quelques affinités et divergences entre ces quatre grands interprètes, le séminaire évaluera brièvement dans quelle mesure la tristesse de Jésus exprime quelque chose de Dieu. Chaque étudiant expose au moins une recherche approfondie et conduit un travail préparatoire de lecture pour chaque séance.

Crédits: 
3
Langue: 
Français
Faculté: 
Théologie
Professeur: 
Emmanuel Durand
Session: 
Automne
Time: 
Mercredi, 8h30-11h20
Room Number: 
202
Année universitaire: 
2018-19
Niveau: 
d'études supérieures
Cote de cours: 
DTHI 6462
Programme: 
Doctorat en théologie
Maîtrise en théologie
Maîtrise ès-arts en théologie