Ateliers en pensée politique | Collège universitaire dominicain

 

Ateliers en pensée politique

Ateliers en pensée politique

Jeunes professionnels engagés dans la vie publique, personnes songeant à le faire ou désirant simplement affiner leurs grilles d’analyse, ces ateliers vous aideront à développer des manières critiques de penser, de choisir et d’agir. Ils vous proposeront différents schèmes interprétatifs, signaleront leur évolution et leur portée. Ils vous offriront des occasions de réfléchir aux enjeux sociaux et politiques actuels.

 

“Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.” –Winston Churchill

 

 

En partenariat avec le Collège néo-classique à Montréal, les ateliers en pensée politique seront offerts au :

Collège universitaire dominicain
96, avenue Empress, Ottawa

 

 

Médias, société et politique
21 octobre 2017, 9h30 à 16h30

Les médias : on ne s’en passerait pas! Leurs formes changent mais ils sont devenus incontournables dans la vie sociale et politique. Ils servent de cage de résonnance à divers problèmes, enjeux et solutions. Ils créent l’« événement », le suscitent, l’entretiennent ou les taisent. Ils informent. Certains diront qu’ils désinforment et deviennent tentaculaires! Peu importe, ils ont de l’effet et font de l’effet et, de ce fait, méritent réflexion! 

Cette session propose un parcours historique de la place des medias dans la vie sociale et politique. Elle offre une grille heuristique pour interpréter et problématiser les louanges et les plaintes entourant la place et le type de médias actuels.

Prière de s'inscrire à l'avance.
Frais d'inscription : 85$

 

Politique et administration publique
18 novembre 2017, 9h30 à 16h30

À l’heure actuelle, a lieu un grand combat rhétorique ayant pour objet le rôle de l’État dans la société. D’un côté, on proclame la nécessité de « dégraisser » l’administration de l’État, son « appareil » comme on dit. On se plaint de son inefficacité, de sa lenteur, de sa lourdeur et par conséquent, de son coût. De l’autre, on voudrait de nouvelles institutions publiques pour assurer des services qu’aucun autre agent de la société civile ne serait en mesure de pourvoir adéquatement. Entre ces antagonistes d’autres craignent pour la démocratie et, plus précisément, pour la dissolution du pouvoir des élus dans la bureaucratie. En effet, selon eux, une trop grande complexité de l’appareil administratif de l’État (qu’elle résulte, soit d’une fonction publique trop lourde, soit d’une multiplicité de partenariat public/privé) entrave généralement la transparence, la gouvernance, la responsabilité et le « management ».

Ceci étant dit, il y a régulièrement des appels à des réformes, refontes, réorganisations de l’administration publique en vue de la rendre plus efficace. Les dérives de ces (ré)organisations ont été bien illustrés par l’auteur tchèque Frantz Kafka et, de manière moins « dramatique », dans une séquence d’un dessin animé d’Astérix, celle de « la maison qui rend fou » où le valeureux guerrier reçoit l’épreuve herculéenne de se procurer le formulaire A-38 (cf. Les douze travaux d’Astérix: https://www.youtube.com/watch?v=c45FtDhdDoY)!

Par-delà craintes et plaintes, résignations ou croisades sociales et politiques, cette édition du Collège néo-classique espère offrir des points de repères pour réfléchir la situation, débusquer quelques mythes et présupposés structurant les discours sur l’État et son administration

Prière de s'inscrire à l'avance.
Frais d'inscription : 85$

 

Maxime Allard

 

Professeur: Maxime Allard, Dominicain, enseigne, conseille et est reconnu comme un mentor par ses étudiants depuis plus de deux décennies au Canada, en Afrique (Rwanda, Burundi et Afrique du Sud) et en France. Il enseigne la philosophie tout en présidant à la destinée du Collège Universitaire Dominicain (CUD). Il est aussi co-fondateur du Collège Néo-Classique qui habilite des jeunes intéressés à la politique et à l’engagement social à réfléchir aux rouages du pouvoir et aux défis socio-politiques. Il y insiste sur l’importance de la rhétorique pour participer aux débats publics.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez des questions? Contactez-nous!