Les femmes au Moyen Âge: culture, morale et politique | Collège universitaire dominicain

Header

Date: 
5 mars, 2015 - 19:30
Lieu: 
Collège universitaire dominicain, 96 avenue Empress, Ottawa (ON)

 

Les femmes au Moyen Âge: culture, morale et politique

 

Lors de cette conférence sur les femmes au Moyen Âge, deux présentations seront livrées au sujet de la place des femmes dans les sociétés médiévales:

"Sceaux armoriés de la femme au Moyen Âge : usage et fonction" 
Marie Grégoire

Notre conférence porte sur les raisons qui amenèrent la femme de toutes classes sociales à faire usage du sceau armorié au XIIe siècle et subséquemment, sur les causes qui expliquent le déclin de l’utilisation du sceau armorié par la femme à partir du XIVe siècle.

Alors que le sceau est l’empreinte, le signe, qui authentifie un document, les armoiries sont des marques de reconnaissance puis de propriété. Il est important de noter que ce sont des symboles qui inscrivent la sigillante dans un système de références et de représentations. Ce système référentiel, constitué par les symboles héraldiques, peut être reconnu, mais surtout lu ou décodé, par la société et la pensée médiévale qui l’ont mis en place. Cette codification à visée cognitive permet de mieux se souvenir. 

En somme, le sceau armorié renseigne sur l’identité sociale et juridique de la femme. Cette représentation s’insère dans un système référentiel à usage mnémonique.

 

« Qui sont et que font les femmes dans la morale de Thomas d’Aquin? »
Maxime Allard o.p.

Dans cette brève intervention, il s’agira de signaler quand et comment Thomas d’Aquin intègre-t-il explicitement quelles femmes dans la seconde partie de la Somme théologique. Pourquoi aborder les choses ainsi ? Pour tenter de donner à entendre une tension ce qui relève d’une vision anthropologique culturellement déterminée et des stratégies pour déjouer ces déterminations. Pour signaler des angles morts et des sentiers encore utiles dans les propos de ce philosophe et théologien du XIIIe siècle. Pour mettre à la question certains présupposés modernes. Enfin, pour le plaisir d’explorer un texte fascinant!